Le gâteau américain d’anniversaire !

DSC_0123

Revu et corrigé en moins écœurant et sucré. C’est un gâteau a étages et agrémenté d’une crème vanille, couvert d’une fine couche de pâte à sucre et décoré de décors eux aussi en pâte à sucre. Effet garanti pour les anniversaires et autres goûters !

Je vous propose un gâteau qui a fait l’unanimité chez moi, auprès des enfants comme des grands.

Ustensiles :

  • 4 moules à manquer de 25 cm de diamètre
  • 4 grands bols
  • Un batteur ou robot vu la quantité
  • 2 saladiers ou un seule si vous utiliser le batteur en plus du robot
  • Du film alimentaire
  • Un plat assez large et de hauteur basse mais pas en métal

 

Le gâteau :

  •  700g de sucre semoule
  • 700g de farine
  • 15g de levure chimique
  • 10g de sel fin
  • 2 gousses de vanille ou de l’arôme de vanille naturelle (2 bonnes cuillères à café)
  • 550g de crème liquide UHT
  • 370g de beurre à température ambiante/ mou
  • 5 œufs frais
  • Colorants alimentaires (liquides vendus en supermarché, ou en poudre/ ou en gel pour les magasins spécialisés)
  • 400g de pâte à sucre blanche ou colorée (magasins spécialisés)

 

Tout d’abord mélanger la farine, le sel et la levure.

Battre le beurre bien pommade avec le sucre, la vanille et les œufs afin d’obtenir une consistance crémeuse, puis y ajouter le mélange de produits secs.

On doit obtenir une pâte très épaisse et je conseille pour cela d’utiliser le robot si vous en avez un ou alors le batteur.

A cette préparation, on doit ajouter la crème liquide  pour avoir une pâte délayée et lisse.

Prenez vos quatre bols et diviser la pâte en 4 portions exactes, et dans chaque bol incorporer une pointe de colorant différent.

La quantité de colorant dépend de la couleur que vous souhaitez obtenir. Verser dans chaque moule la préparation colorée et faire cuire tous les gâteaux à 145°C pendant 50mn à 60mn. Selon votre four.

La lame du couteau doit en ressortir sèche.

Attendre quelques minutes avant de les démouler et les laisser bien refroidir.

 

Pendant ce temps vous pouvez commencer la crème, ultra simple !

La crème mousseline

Ingrédients :

  • 60g de Maïzena
  • 140g de Sucre
  • 4 Jaunes d’œufs
  • 500g Lait demi écrémé
  • 200g de Crème liquide
  • 2 gousse de vanille ou 1 gousse et de l’extrait naturel de vanille 1 bonne cuillère à café.
  • 250g de beurre très très pommade

 

Faire chauffer le lait et la crème et dès que ça commence à légèrement à bouillir, arrêter le feu et laisser reposer.  Si on l’ajoutait  brulant aux œufs ça les cuirait.

Commencer par battre les jaunes, la vanille et le sucre et quand le mélange a blanchit un peu, ajouter la maïzena et bien mélanger, puis ajouter le lait tiédi. Bien délayer avec le lait et reverser dans la casserole pour refaire cuire sur un feu assez fort sans être à fond, et ce entre 2 et  3mn. (Bien passer la spatule ou « maryse » dans le saladier car tous les grains de vanilles sont au fond…) Faites donc cuire votre crème mais attention de ne pas cesser de remuer pendant la cuisson. Personnellement je le fais au fouet mais d’autre utilisent une spatule en bois, à vous de voir. Quand la crème commence bien épaissir éteindre le feu et continuer à mélanger pour que le mélange soit bien homogène et épais.

Laisser refroidir et je vous conseille le film alimentaire à même la crème, pour éviter la formation d’une peau.

Vous pouvez la laisser refroidir telle quelle ou la passer au réfrigérateur pour une bonne heure et demi minimum.

Quand la crème est pratiquement froide, commencer à monter le beurre.

Je vous conseille le batteur, car j’ai essayé avec mon robot mais la quantité n’est pas suffisante.

Alors il faut battre un beurre bien pommade afin d’obtenir un volume qui double et qu’il soit léger à la limite d’une chantilly. Ça prendra entre 5 et 10mn selon votre batteur.

Vous y ajouterez en petite quantité à la fois, la crème pâtissière et  continuer de battre au batteur. Quand vous avez tout incorporé, vous battez une dernière fois et vous aurez une crème légère et parfumée. Laisser la reposer.

Passons au montage :

 

DSC_0147

 

Couper le dessus de chaque gâteau avec un grand couteau scie :

Soit vous couper de droite à gauche et d’un seul geste

Soit faites tourner le gâteau sur lui-même, tout en découpant.

Attention ce n’est pas évident d’avoir une coupe nette et bien à l’horizontale.

Ensuite déposez le premier gâteau de la couleur que vous avez choisi sur une assiette, et vous déposez une première couche de crème. L’épaisseur de crème dépend de vous. Personnellement j’en mets au moins que l’épaisseur du gâteau environ la moitié et de plus si ma coupe n’est pas nette, je comble avec la crème.

Vous posez le second disque y déposer de la crème, et ainsi de suite jusqu’au dernier. Il vousservira à refermer tel "un chapeau ou couvercle": fond en haut et partie découpée sur l’autre gâteau couvert de crème

Avec une spatule, il faut étaler la crème qui a débordé des côtés et en couvrir tout le tour et le dessus. Je lisse et met au réfrigérateur mon gâteau pour quelques heures (au moins trois heures).

La crème qui va figer me permettra la pause de ma pate à sucre plus facilement.

 

La décoration :

Bien malaxer la pâte à sucre, la coloré au besoin et l’étaler très finement.

Pour cela soit directement sur le plan de travail sur lequel vous avez posé du sucre glace(en guise de farine) ou alors sur du papier sulfurisé sur lequel vous avez aussi posé du sucre glace.

Ce n’est pas évident la première fois, mais j’ai regardé des tutoriels pour cela et puis rien ne vaut l’entrainement.

Il faut que votre pâte à sucre étalée soit du diamètre de votre gâteau auquel vous ajouter l’épaisseur… A vos mètres rubans

Le plus dur c’est le lissage j’avoue. Alors pour  mon deuxième essai, c'était mieux.

Si vous avez des plis disgracieux sur les côtés, on peut  toujours camoufler ses petits défauts par un grand ruban de pâte à sucre qui entoure le gâteau. Mais la pâte à sucre doit être fine de l’ordre de quelques millimètres car c’est un apport de sucre important pour le gâteau.

Après, soit vous achetez des décorations toutes faites ou vous en créé au gré de votre imagination. Personnellement, j’ai coloré ma pate à sucre blanche directement avec des colorants.

Maintenant, si vous n’aimez pas la pâte à sucre ou si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser de la pâte d’amande mais attention elle est beaucoup moins malléable que la pâte à sucre.

Mon conseil :

 Soit mettre juste un disque de pâte d’amande dessus et sur les côtés : lisser puis décorer à la poche à douille.

  Soit lisser la crème sur toute la surface du gâteau et le décorer de grains de sucre multicolores, de copeaux de chocolats,….

En tous les cas, attention je le répète, la pâte à sucre est un réel apport en sucre au même titre que les décorations citées ci-dessus.

Sinon réduisez un peu la quantité de sucre de la crème et du gâteau.

 

DSC_0127