Muffin moelleux d’automne

IMG_20151103_143628

C’est l’automne la saison des noix, marrons et autres noisettes et c’est le moment de faire des gâteaux moelleux et réconfortants. Je vous propose un gâteau « doudou » réconfortant aux bonnes odeurs de miel et de fruits secs….

Il est gourmand et moelleux à souhait.

Pour une trentaine de mini muffins (3/4cm de diamètre).

Ustensiles :

  • Un saladier
  • Un bol
  • Un batteur ou robot
  • Des moules à muffin
  • Des caissettes  en papier
  • Une passoire fine ou un tamis

 

Ingrédients :

-          125g de cerneaux de noix

-          35g de poudre de noisettes

-          40g de noisettes hachées

-          150g de miel

-          20g de sucre blanc

-          20g de cassonade

-          90g de maïzena

-          100g de farine

-          3 œufs

-          125g de beurre doux à 60% hyper pommade

-          2g de sel

-          6g de levure

-          2g de bicarbonate de soude

-          Chocolat noir à dessert

 

En premier faire chauffer le four à 180°c.

Battre le beurre pommade avec le miel et les sucres jusqu’à ce qu’il prenne du volume et devienne très clair. Pendant ce temps, vous mélanger intimement la farine, la levure, la maïzena, le sel, le bicarbonate et la poudre de noisette.

Ensuite vous « cassez » les œufs, vous les battez avant de les incorporer au beurre monté, avant d’y versez le mélange sec en le passant au tamis. La maïzena à tendance à faire des grumeaux facilement, cela les évitera et surtout vous aurez un mélange bien homogène. Attention ne mélanger pas trop non plus. Dès que le mélange est lisse vous arrêtez.

A ce moment, là vous allez hacher les noix grossièrement et les verser dans le bol en les accompagnants des noisettes hachées.  Il ne vous reste qu’à mélanger une dernière fois.

Chemisez les moules à muffins avec des caissettes en papier, et remplissez les au 2 tiers avant d’y enfoncer au cœur un carré de chocolat noir.

Faire cuire 18 à 20mn à four chaude et ventilé.

Pour de plus gros muffin, je préconise 25 minutes, la pointe du couteau devant ressortir sèche.